Trucs et astuces

Le secret derrière de fortes images

Retour à la page Blog

[Photographie: Écrire avec la lumière.] C'est exactement ça. Je peux dire que je suis un écrivain, mais au lieu d'écrire avec un crayon, je le fais avec un appareil photo.

Dans toute campagne marketing ou publicitaire, les images ont une importance capitale, mais les mots utilisés également. C'est un art en soi que d'utiliser les bons mots pour véhiculer le bon message. L'adage ne dit-il pas : "Une image vaut milles mots"? Comment donc composer une histoire avec ces mots? Toute histoire bien ficelée suit une structure logique : une introduction, le développement des personnages, une énigme, un crescendo, et un dénouement. Une forte image suit également des règles de composition. En voici quelques-unes.

Exemple 1


La photo ci-dessus aurait été aussi belle sans les statues, mais ce n'est pas l'histoire que j'avais en tête. En fait, l'objet central de la photo est le lit et le reste de la chambre, mais je n'étais pas concentré sur cela. Ma principale idée était d'utiliser les statues comme élément d'introduction, mais aussi comme élément narratif important. Rappelez-vous que nous sommes dans un château médiéval. Cette chambre a sans doute beaucoup d'histoires à raconter. Les statues représentent peut-être des princes, des ducs ou autres qui ont séjourné dans cette chambre. Le fait qu'il s'agisse de personnages réels ou fictifs n'est pas important; votre imagination est quand même sollicitée et le but est donc atteint. De plus, les statues regardent en direction de la chambre ce qui vous incite à suivre leur regard.

Si les statues avaient été placées ailleurs, je les aurais probablement déplacées à cet endroit. Ce n'est pas interdit de créer une scène vous savez!

Un autre point est que cette photo a été prise dans un endroit très restreint (le foyer), ce qui vous donne le sentiment d'espionner dans la chambre. Cela ajoute du dynamisme. J'aime beaucoup cette photo (je sais, je sais, c'est ma photo, mais même si ce n'était pas la mienne ;)).

Exemple 2

Pour cette photo, je voulais créer un lien entre le livre "The Tudors Chronicles" et les portraits accrochés au mur. J'ai intentionnellement placé le livre sur la table afin de composer la photo. Que les personnages sur les portraits soient liés à la descendance des Tudors n'est pas important ici. L'important est que votre imagination soit sollicitée et qu'une histoire soit racontée.

Exemple 3

L'histoire racontée ici n'est peut-être aussi forte que les précédentes, mais cette photo présente une très forte technique en photographie : des lignes directrices qui dirigent le regard vers le centre. Le foyer est la pièce maîtresse de cette salle, mais pas seulement. Les globes terrestres géants le sont aussi. Comme vous pouvez le voir, le foyer est en avant-plan et les lignes directrices de ce dernier dirigent le regard sur le premier globe terrestre. Le foyer sert donc d'introduction à la photo tout en étant le sujet principal.

Avant de prendre cette photo, j'ai passé 10 minutes à analyser la salle. Lorsque je rentre dans une salle, je me pose les questions suivantes : Qu'est-ce que cette salle a de spécial? Quel élément ressort plus que les autres? Si je ne trouve rien, peut-être ai-je manqué quelque chose? Je demande alors au propriétaire ce qui est le plus important pour lui. Lorsque je suis dans un lieu historique, je me retiens toujours d'appuyer sur le déclencheur dès que j'y mets les pieds. Je prends toujours un recul et j'analyse la scène. Mon métier n'est pas de prendre des "snapshots", mais de faire de la photographie réfléchie.

Exemple 4

Cette photo est un très bel exemple pour présenter le parcours visuel emprunté. La preuve, lorsque vous avez vu cette photo pour la première fois, vos yeux se sont d'abord posés sur la dame, ensuite sur l'homme et finalement sur les notes de piano. Il y a une forte histoire ici. Bien que les notes de piano soient l'élément discret, il s'agit en fait de l'élément clé qui lie les deux personnages et qui permet de savoir de qui il s'agit. Si vous enlevez les notes de piano, la photo n'a plus de sens. Alors, vous avez trouvé qui sont les personnages? Bien sûr! Chopin et sa maîtresse.

Exemple 5

J'adore cette photo car elle présente plusieurs techniques importantes qui fonctionnent bien ensemble. Premièrement, l'appareil photo est directement sur le sol, pointé vers le haut afin que les statues paraissent plus grandes. On dirait qu'elles bondissent vers l'action encore plus. Deuxièmement, il s'agit d'une photo à longue exposition afin de mettre les nuages en mouvement. Cela ajoute du dynamisme. Si vous enlevez les nuages, la photo serait-elle la même? Pas du tout. Ce jour-là j'ai été chanceux.

J'ai ensuite converti la photo en noir et blanc car les couleurs n'apportent rien du tout à la photo. De plus, puisqu'il s'agit d'un monument de la seconde guerre mondiale, le noir et blanc colle bien ici.

Ci-dessous, une vue d'ensemble du monument (j'ai pris cette photo au hasard sur Internet). Ce n'est pas ma photo ;)

Les outils les plus importants pour un photographe sont sans doute les lentilles, tout comme le sont les pinceaux pour un peintre. Parfois, une lentille à focale fixe à grande ouverture est le choix qui s'impose, parfois un zoom est ce qu'il vous faut. Je dois vous avouer que j'utilise presqu'exclusivement des lentilles zoom pour leur souplesse. Si je ne peux pas me rapprocher de mon sujet, et que je veux un cadrage rapproché, une lentille zoom est la solution. Certains vous diront que les lentilles zoom offrent une moins bonne qualité d'image que les focales fixes; cela n'est plus vrai lorsque vous êtes dans le haut de gamme comme les lentilles Fuji, parmi d'autres.

Exemple 6

Parlant de lentilles, l'une de mes lentilles préférées est la fisheye (oeil de poisson). Je l'utilise presqu'exclusivement un mode vertical, contrairement à tous les photographes. Pour la photo ci-dessous, je voulais donner l'impression que la cathédrale s'élève très haut dans le ciel, et je voulais également couvrir toute la hauteur de cette dernière. Seule une lentille peut vous donner cela : la fisheye. La distorsion que donne la fisheye épouse les lignes naturelles de la cathédrale. Utilisez la distorsion à votre avantage!

Autre élément qui ressort dans cette photo est la couleur. Le gris et le rouge sont deux couleurs qui se marient bien et qui créent un effet contrastant agréable. En passant, le rouge est la couleur réelle de la porte.

Exemple 7

Voici un bon exemple de plusieurs techniques de composition très fortes qui rendent cette photo percutante. Cette photo, prise dans un cimetière à Varsovie, représente des croix de pierre avec des rubans aux couleurs de la Pologne. La caméra est à un angle de 45 degrés.

Les éléments techniques forts :

1) La seule chose en couleur sont les rubans.

2) Non seulement les rubans sont les seuls éléments en couleur mais ils sont les seuls à être sur les axes x et y (orientés à 0 et 90 degrés), ce qui les faits ressortir davantage.

3) Les croix sont les seuls éléments orientés à 45 et -45 degrés.

4) Le seul élément net (en focus) est la deuxième croix. Si toutes les croix étaient nettes, il n'y aurait pas de profondeur.

5) En plaçant une grosse croix en avant-plan et plusieurs croix qui sortent de la photo, vous obtenez un effet d'infinité. Si seulement les deux premières croix apparaissaient dans la photo, vous n'auriez pas cet effet.  

Dans l'image ci-dessous, j'ai dessiné la géométrie des lignes directrices. Avant de prendre la photo, j'ai penché l'appareil photo pour obtenir des lignes uniquement sur les axes de 0, 45 et 90 degrés.  

Retour à la page Blog